Page 8 - copy-La Prehistoire FrancaiseLO33H
P. 8

La Préhistoire Française

            son ami Teilhard de Chardin, il me disait que lui-même avait lentement progressé dans

            un interminable tunnel, vers la lumière qu'il apercevait au fond, tandis que Teilhard
            avait gravi d'un élan la montagne, et eu, là haut, une vision planétaire du "Phénomène
            humain".Mais la gloire de Breuil fut surtout fondée sur l’Art. C'est Piette qui l'entraîna

            dans   ce   domaine.   En   1901,   il   a   24   ans,   il   découvre   Font-de-Gaume   et   Les
            Combarelles. Dessinateur de talent et d'une extrême minutie, il présente ses relevés au
            Prince   de   Monaco   qui,   enthousiasmé,   publiera   les   grottes   ornées   de   France   et

            d'Espagne, à commencer par Altamira. Après la découverte de Lascaux surtout, l'abbé
            fonde sur les superpositions et surtout l'évolution stylistique un système chronologique
            de ce "Grand Art d'Occident" qu'il prolongera bientôt jusqu'au sud de l'Afrique. Sa

            monumentale synthèse s'intitule "Quatre cents siècles d'Art pariétal".


            7 - La Typologie Expérimentale : François Bordes (1919-1981)


                  C'est dans les deux domaines essentiels des industries et de l'art préhistorique que

            l'abbé Breuil trouvera des continuateurs plus ou moins critiques : Fr. Bordes et A.
            Leroi-Gourhan.


                  Si l'on compare le récent "Dictionnaire de la Préhistoire", à celui des Antiquités,

            une différence saute aux yeux : les noms que portent les objets préhistoriques sont
            ceux que les préhistoriens leur ont donnés, et non ceux qui les désignaient de leur
            temps. Nous ignorons très généralement  pourquoi  ils ont été fabriqués; mais nous
            pouvons   et   devons   comprendre  comment.   Cette   étude   est   le   fondement   de   la

            "typologie". Dès Boucher de Perthes, des ouvriers faussaires, ensuite des préhistoriens
            amateurs, dans un tout autre esprit, ont réalisé des copies d'outils préhistoriques, mais

            c'est François Bordes, disciple du Professeur R. Vaufrey à l'institut de Paléontologie
            humaine, qui maîtrisa la connaissance des moyens et de l'enchaînement des gestes
            techniques nécessaires et suffisants à l'artisan préhistorique. La méthode Bordes fut
            pratiquement appliquée dans le monde entier; elle permit la définition précise de

            formes et de types conduisant à des interprétations statistiques. L'étude au microscope
            des traces d'usure nous conduit maintenant à une typologie fonctionnelle et non plus
            seulement analytique.


            8 - André Le Roi-Gourhan (1912-1986)



                  C’est dans deux autres domaines essentiels que le regretté savant André Leroi-


                                                   CatillusCarol.Corp - 8
   3   4   5   6   7   8   9   10