Page 6 - copy-La Prehistoire FrancaiseLO33H
P. 6

La Préhistoire Française

            Encore   en   1863,   le   Secrétaire   perpétuel   proclamera   que   1'Homme   n'a   pas   été

            contemporain du Mammouth et que les silex taillés peuvent dater de la Gaule romaine.


                  4 - L’Année 1863



                  C'est justement en 1863 que Boucher de Perthes est convoqué à Compiègne par
            Napoléon   III.   L'Empereur   lui   demande   s'il   "voulait   mettre   ses   pièces   à   Saint-

            Germain". Il accepte avec d'autant plus de joie que l'offre de ses collections avait été
            refusée en termes fort discourtois par l'Hôtel de Cluny. Que s'était-il passé ? En 1858,

            trois savants du Muséum : Geoffroy Saint-Hilaire, Quatrefages et Lartet, ainsi que
            Littré, avaient admis les idées de Boucher de Perthes et, l'année suivante, les savants
            anglais  Falconer,  Prestwich et John Evans s'y ralliaient. Par décret du 8 novembre
            1862, Napoléon III avait décidé la création d'un Musée "Gallo-romain" au Château de

            Saint-Germain. Six mois plus tard, l'extension à toutes les "Antiquités nationales" était
            chose acquise. Lartet siégeait dans la commission d'organisation du musée.En août
            1863, Boucher de Perthes reçoit la Légion d'Honneur, et Lartet commence les fouilles

            aux Eyzies,  dans  la  grotte  Richard,  puis  bientôt  à  Gorge  d’Enfer,  Laugerie,  La
            Madeleine   et   le   Moustier.   La   précieuse   publication,   par   Lartet   et  Christy,  des
            "Reliquiae Aquitanicae" avait valeur d'acte de naissance de la recherche préhistorique

            en Périgord, avec Les Eyzies pour capitale.


                  La même année 1863, Jean Fermond découvrait dans la vallée de la Tardoire
            (Charente) la grotte depuis lors célèbre du Placard. Depuis 1850, il suivait les traces de
            Lartet et explorait les grands gisements de la région : Montgaudier, La Chaise et

            autres. Trémeau de Rochebrune y conduisait, le Marquis de Vibraye, châtelain de
            Chéverny, qui venait des Eyzies, et allait saisir 1'Académie des Sciences le 29 février
            1864. Le Musée des Antiquités nationales n'est pas même inauguré (12 mai 1867) que

            la cause est déjà entendue : l'archéologie préhistorique est une réalité scientifique, et
            l'homme   a   été   contemporain   d'espèces   animales   disparues,   en   particulier   le
            mammouth.   Bientôt   est   fondé   le   Congrès   d'Anthropologie   et   d'Archéologie

            préhistorique, et paraît le premier tome des Matériaux pour l'histoire primitive et
            naturelle de l'Homme.










                                                   CatillusCarol.Corp - 6
   1   2   3   4   5   6   7   8   9   10